LA FONDATION BETTENCOURT SCHUELLER FAIT RAYONNER LES SAVOIR-FAIRE D’EXCELLENCE AU JAPON, du 11.09 au 26.11.2017)

Home / ART CONTEMPORAIN  / LA FONDATION BETTENCOURT SCHUELLER FAIT RAYONNER LES SAVOIR-FAIRE D’EXCELLENCE AU JAPON, du 11.09 au 26.11.2017)

LA FONDATION EST LE MÉCÈNE PRINCIPAL DE L’EXPOSITION WONDER LAB QUI MONTRERA POUR LA PREMIÈRE FOIS LES MAÎTRES D’ART FRANÇAIS AU MUSÉE NATIONAL DE TOKYO
(11 SEPTEMBRE – NOVEMBRE 2017)

La Fondation Bettencourt Schueller est le plus important mécène de l’exposition événement intitulée WONDER LAB – Des Trésors Nationaux Vivants Français qui aura lieu au Musée National de Tokyo. C’est la première fois que le titre de Maître d’Art est présenté au Japon et qu’une exposition dédiée aux artisans d’art français est réalisée dans un musée national d’art au Japon.

Réunissant 15 des plus talentueux artisans d’art français, l’exposition WONDER LAB propose un regard renouvelé sur la création contemporaine. De l’orfèvrerie à la céramique, de la plumasserie au travail de l’écaille, du verre, du cuir, de la paille, du papier ou du textile, l’excellence et la diversité des métiers d’art français sont donnés à voir au public japonais.

Parmi eux, cinq sont des lauréats du Prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main : Roland Daraspe, orfèvre, Nathanaël Le Berre, dinandier, Laurent Nogues, gaufreur papier, François-Xavier Richard, créateur de papier peint imprimé à la planche et Nelly Saunier, plumassière, et deux sont d’anciens résidents de la Villa Kujoyama, également soutenue par la Fondation. Ces rencontres seront l’occasion d’engager un dialogue autour des techniques traditionnelles et des pratiques innovantes.

Organisée par Heart & Craft, en collaboration avec le Musée National de Tokyo, NHK promotions – filiale de la NHK, premier groupe audiovisuel public japonais, et Asahi Shimbun, quotidien japonais, l’exposition WONDER LAB est soutenue en France par l’INMA (Institut National des Métiers d’Art) et le Ministère de la Culture et de la Communication. Au Japon, l’Agence pour les Affaires Culturelles (Bunka-Cho) japonaise et l’Ambassade de France sont également partenaires. Le commissariat est réalisé par Hélène Kelmachter, spécialiste de l’art contemporain et des problématiques interculturelles franco-japonaises, et la scénographie orchestrée par l’architecte Lina Ghotmeh. L’exposition débutera au Japon, avant de voyager dans d’autres pays reconnus pour leurs savoir-faire ancestraux et de terminer sa tournée par la France.

No Comments
Post a Comment